VitaDX International

vitadxlog.png

A l’échelle mondiale, près de 3 millions de personnes dans le monde sont traités pour un cancer de la vessie et 430 000 nouveaux cas apparaissent, chaque année.
En cas de cancer détecté précocement, le taux de survie à 5 ans est supérieur à 95% alors que pour les cancers avancés, il chute à 5%.
Il est ainsi primordial de détecter le cancer de la vessie précocement afin d’optimiser la prise en charge des patients, d’améliorer leur taux de survie ainsi que de réduire les coûts de prise en charge pour les systèmes de santé. Et pourtant il n’existe aucune solution satisfaisante sur le marché.
L’examen diagnostic de référence, utilisé en première intention en présence de symptômes évocateurs, est la cytologie urinaire. Cet examen consiste à observer au microscope, en lumière blanche, les modifications morphologiques des cellules présentes dans les urines afin de détecter les cellules tumorales.
Cet examen permet la détection de cancers avancés avec une sensibilité supérieure à 80 % car les altérations morphologiques sont alors bien visibles. Mais il est peu performant pour les cancers précoces avec une sensibilité inférieure à 20% car les cellules n’ont pas encore subi de modifications visibles à l’œil nu.
VitaDX adresse ce problème et développe actuellement une solution innovante de détection précoce du cancer de la vessie à partir d’un simple échantillon d’urine, basée sur une technologie brevetée exploitant l’imagerie de fluorescence et l’intelligence artificielle.
VisioCyt® s’appuie sur la méthode de coloration cytologique de référence, le « Papanicolaou », permettant une observation des cellules en lumière blanche et en fluorescence. L’observation cellulaire en lumière blanche permet la détection d’altération morphologique des cellules urothéliales.
L’observation en fluorescence permet une évaluation métabolique des cellules urothéliales pour détecter les cellules tumorales même à un stade très précoce de malignité.
Les lames de cytologie numérisées en fluorescence et en lumière blanche sont ensuite analysées par un logiciel de traitement d’image, basé sur des algorithmes de machine learning et de deep learning.
VitaDX souhaite devenir l’un des leaders du diagnostic du cancer de la vessie et rendre sa solution accessible au plus grand nombre de patients à l’échelle internationale.


www.vitadx.com